Les feux de Paris

Jean Ferrat

Toujours quand aux matins obscènes
Entre les jambes de la Seine
Comme une noyée aux yeux fous
De la brume de vos poèmes
+

Karaoké Sonneries Video-Clips